[Info RODÉO] Agression au couteau à Chantecrit: la thèse du règlement de compte se confirme

La guerre des bandes entre les quartiers des Aubiers et de Chantecrit n’en finit pas. Le cycle d’attaques et représailles semble se poursuivre, au désespoir des habitants, impuissants face à ce déchaînement de violence.

Le 3 février, nous vous informions d’une rixe au couteau vers la rue Chantecrit : deux jeunes hommes, poignardés à plusieurs reprises, après avoir été pourchassés et acculés au dernier étage d’un immeuble, dans lequel ils avaient trouvé refuge. D’après plusieurs contacts sur le terrain, nous évoquions la probabilité d’un règlement de compte, en lien avec l’assassinat de Lionel Sess, 16 ans, le 2 janvier dernier, au cœur de la cité des Aubiers. Ces soupçons viennent, hélas, de nous être confirmés.

L’une des deux victimes de cette agression à l’arme blanche serait l’un des cinq individus interpellés après la mort de Lionel. Remis en liberté faute d’éléments probants, son casier judiciaire serait chargé, faisant notamment état de vols à main armée avec violence. La deuxième victime serait, elle aussi, bien connue des services de police. Rappelons qu’après la fusillade du 3 janvier, quatre jeunes hommes avaient été mis en examen pour meurtre en bande organisée.

> A découvrir, bientôt, dans le numéro 3 de Rodéo Bordeaux, notre enquête exclusive sur les tensions entre les bandes des quartiers de Chantecrit et des Aubiers.

EN PRÉ-COMMANDE ICI : https://fr.tipeee.com/rodeobdx

Crédit photo: Vue aérienne du quartier Chantecrit © Google Maps