Violences à Pessac: le maire va armer sa police municipale

Le maire de Pessac, Frank Raynal, a annoncé, ce mercredi 13 janvier, que sa police municipale serait bientôt armée. Renforcement de la vidéoprotection, création d’un centre de supervision urbain, déploiement de la Brigade anti-criminalité sur la commune, d’une unité cynophile et d’une spécialisée dans le traitement des affaires de stupéfiants, création d’un poste de police municipal et de six ilotiers… Une batterie de mesure a été dévoilée par l’édile, à l’issue du CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance), auquel étaient conviés de nombreux acteurs locaux, comme la Procureure de la République, Frédérique Porterie, et la directrice de cabinet de la préfète, Delphine Basa.

Sur le volet de la prévention, deux créations de postes de médiateurs de quartier ont aussi été actées, comme l’aménagement d’un nouvel espace dédié aux jeunes, par le bailleur DomoFrance, aussi convié à la réunion.

Ces dernières semaines, la commune était en proie à des violences urbaines inédites, comme lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, où plusieurs véhicules, dont un de la police municipale, ont été incendiés, dans le quartier de la Châtaigneraie.